Les Caprices de Xiou
Parce qu'une vie qui n'a aucun sens sans projet, sans rêves ni objectifs, n'est pas une vie qui mérite d'être vécue.Struck - Chris Colfer

Hello! happy
Moi c'est Alexia (ou Xiou, vous l'aurez compris), je suis une fille qui n'aime pas rester sans rien faire ce qui fait que j'accumule les loisirs afin de ne jamais m'ennuyer. Je suis donc fan de lecture, et c'est essentiellement de ça que parle mon blog, mais j'aime beaucoup également les jeux vidéos et les jeux de société et j'aime regarder des séries quand je veux me reposer un peu. Ah et sinon j'ai 27 ans et suis informaticienne de métier ^^


separation_test

Lecture(s) en cours


tous_les_deux

60%


separation_test

livraddict_logo_transparent facebook_logo_transparent seriebox_logo

Transférés de Kate Blair

le 25 avril à 09 h

transferes


Résumé:


Dans un futur proche, l'humanité a trouvé le moyen de soigner toutes les maladies : les transférer aux criminels, dont la quasi-totalité vient des ghettos, maintenus au ban d'une société qui touche à la perfection.

C'est dans ce monde qu'est née Talia Hale. À seize ans, elle est la fille chérie d'un politique qui se voit déjà Premier ministre d'Angleterre. Atteinte d'un simple rhume, au plus grand dégoût de son entourage, elle doit subir son premier Transfert. Mais à l'hôpital, Talia sauve une fillette d'une agression, et cette petite fille des ghettos lui fait découvrir l'envers du décor et l'horreur d'un système où seuls les plus riches ont le droit à la santé. Pour changer une société où la frontière entre bien et mal est plus floue que jamais, Talia devra briser le cocon doré dans lequel elle a grandi et combattre tout ce en quoi elle a toujours cru... y compris son propre père.

Pages: 262
Édition: Michel Lafon



Avis


Quand je suis allée au salon du livre de Montreuil en décembre dernier, l'événement que j'attendais le plus était le petit-déjeuner organisé pour les bloggeurs par Michel Lafon! Et l'intérêt de ce petit-déjeuner? Connaître en avant-première les sorties jeunesse de la maison d'éditions pour le premier semestre de 2017!
Et si on va un cran plus loin, quel était le livre qui me faisait le plus envie dans cette liste? Transférés!! Je suis donc hyper contente d'avoir obtenu ce partenariat avec les éditions, et j'avais grande hâte de me plonger dans ma lecture!

Mais bon j'ai dû un tout petit peu me retenir quand même puisque j'ai lu ce livre en lecture commune avec Alicia du blog Papillon voyageur.
Vous pourrez retrouver sa chronique dans le bas de l'article happy


Ce que j'en ai pensé


Bon c'est pas tout ça, mais venons-en un peu au sujet du livre.
On va donc suivre Talia, jeune adolescente qui vit dans un milieu aisé, puisqu'elle est la fille d'un politicien qui deviendra peut-être prochainement le premier ministre de l'Angleterre.
Mais Talia vit surtout dans un monde où les maladies ne sont plus destinées qu'aux criminels en tout genre. En effet, le gouvernement a trouvé un moyen de transférer les maladies de gens qui n'ont rien à se reprocher à la lie de la société.
En fonction de leur délit, les criminels sont donc condamnés à recevoir un rhume s'il s'agit d'un petit vol, jusqu'à la tuberculose (par exemple) s'il s'agit d'un meurtre.

Talia est persuadée que ce système est juste et correct jusqu'au jour où un événement/une rencontre, va bouleverser sa vie et surtout sa vision des choses.

Cette dystopie est déjà très intéressante de par son sujet qui diffère de ce que j'ai eu l'occasion de lire dans le domaine jusqu'ici (et pourtant j'en ai lus des livres de ce genre!). Certes on retrouve les critères de la dystopie jeunesse : adolescente qui va progressivement se rendre compte que l'idéal dans lequel elle vivait jusqu'ici sans se poser de questions n'est peut-être pas si bien, mais d'un autre côté on n'a pas l'impression que ce revirement de jugement sort de nulle part. Le passé et le caractère de Talia sont mis en avant de telle sorte que le tout paraît tout à fait plausible.
Les différents personnages sont dépeints de manière poussée, même pour les secondaires, on comprend leur manière de penser et ce qui les a mené à en arriver là.

On pourrait croire au vu de ce que je viens de dire, que le livre est écrit beaucoup plus à propos des pensées et émotions de chacun, et pourtant, même si c'est le cas, on ne reste pas sur la touche niveau action non plus. En fait, pour tout dire je ne me suis pas ennuyée une seconde dans ce livre, je n'ai pas eu l'impression que certains passages étaient trop longs et qu'on aurait pu les supprimer, ou qu'au contraire d'autres étaient trop rapides. Je trouve que l'auteure a tout simplement trouvé le bon rythme dans son livre.

Pour le point suivant que je vais aborder, je vais très vite me contredire, mais c'est comme ça! J'étais super contente de découvrir que cette dystopie était en un tome, car il faut dire que dans ce genre, les séries sont beaucoup plus présentes que les one-shot! Et pourtant en terminant ce livre j'ai eu comme un goût de trop peu. Je trouve finalement un peu dommage que l'auteure se soit donnée tant de mal à nous dépeindre un monde futur comme celui-ci pour ne plus le revoir dans un autre tome!
Mais bon, ce ne sont pas les livres qui manquent dans ma PAL donc au final ce n'est peut-être pas plus mal. Vous l'avez comprise la contradiction? happy


Et finalement...


Pour conclure: J'ai complètement dévoré ce livre que j'ai trouvé hyper prenant et que j'ai lu en deux fois sans m'arrêter (double palier pour la lecture commune oblige la pause que je n'aurais peut-être pas faite sans ça^^). Les personnages sont attachants et l'intrigue est bien ficelée.

Je le conseille à ceux qui aiment les dystopies mais qui sont souvent dépités par le nombre de tomes des séries de ce genre!



18/20 smile2



Les + : L'univers, l'idée de base, les descriptions des personnages
Les - : Je n'aurais pas été contre un second tome



Merci beaucoup aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat qui me tentait depuis décembre et pour lequel ma première impression était totalement fondée!
michel_lafon



Vous pourrez retrouver ICI la chronique d'Alicia happy


Challenges validés par ce livre

Coupe des 4 maisons : Felix Felicis : un livre que tu es sûr(e) d’aimer - 5 points (deuxième validation)
Challenge littérature de l'imaginaire
Challenge Lis ou je te punis : 6 points

Commentaires

Exuline
le 27 avril à 14 h 30
Chic chic chic, une dystopie en un tome, des personnages travaillés, une synopsis qui donne envie, j'ai vraiment envie de le découvrir celui-là !!!
xiou
le 27 avril à 15 h 37
Et tu aurais bien raison d'essayer! :)