Hello! happy
Moi c'est Alexia (ou Xiou, vous l'aurez compris), je suis une fille qui n'aime pas rester sans rien faire ce qui fait que j'accumule les loisirs afin de ne jamais m'ennuyer. Je suis donc fan de lecture, et c'est essentiellement de ça que parle mon blog, mais j'aime beaucoup également les jeux vidéos et les jeux de société et j'aime regarder des séries quand je veux me reposer un peu. Ah et sinon j'ai 27 ans et suis informaticienne de métier ^^


separation_test

livraddict_logo_transparent facebook_logo_transparent seriebox_logo

Timelapse de Nadia Richard

le 30 juin 2017 à 16 h

timelapse


Résumé:


Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s'est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu'elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu'elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité.
Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s'intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu'elle est incapable de figer le nouveau de la classe, le mystérieux Matthias. Seraient-ils plus liés qu'elle n'ose l'espérer ?
Mais à trop jouer avec le temps, Sam pourrait bien finir par en manquer... car Delatour semble prêt à tout pour s'approprier son pouvoir, peu importent les conséquences.

Pages: 317
Édition: Michel Lafon



Avis



Ce que j'en ai pensé


Quand j'ai vu le résumé de ce livre j'avoue en être tombée amoureuse directement, je l'ai donc demandé en partenariat sans réfléchir grandement. Mais malheureusement je ne l'ai pas trouvée à la hauteur de cette quatrième de couverture qui projetait des idées d'évasion dans le temps et de mystère.

En ressortant de ma lecture, j'ai un sentiment de contentement parce que quand l'histoire est terminée et qu'on connaît les tenants et les aboutissants de tout cela on comprend mieux ce qui s'est passé durant la lecture. Mais pendant celle-ci j'ai été plusieurs fois décontenancée par des détails ou des points plus imposants qui me paraissaient si pas illogiques, en tout cas peu crédibles.

Déjà, durant l'histoire on a un florilège d'histoires de cœur entremêlées, je dirais 6 si je compte bien, et quand on sait qu'en tout et pour tout dans ses 6 histoires il y a 7 personnages et bien ça fait un peu beaucoup. Les couples se mettent ensemble sans s'aimer ni ressentir d'attirance particulière (du moins pas partagée), ce qui m'a un peu gênée, mais il faut dire qu'en amour je fais partie de ses puristes qui voient tout noir ou tout blanc (ou on s'aime et on reste ensemble, ou on ne s'aime plus et on se quitte).

J'ai découvert également une absence de personnages insignifiants un peu trop importante. Et en fait, c'est en lisant ce livre que je me suis rendue compte que dans la plupart des ouvrages on en introduit qui ne font que passer, mais qui rendent le tout plus réaliste.
Par exemple, on sait que les différents protagonistes sont dans une classe de plus ou moins 200 élèves, mais sur ces 200, seuls 5 sont cités en tout et pour tout. Quand ils changent de place dans la salle, soit ils échangent, soit ils se mettent tout seuls, comme si personne d'autre n'était présent. Ce qui m'a finalement plutôt gênée car le tout paraissait peu crédible.
Si l'on reste sur l'idée des 200 élèves, si un cours accueille tant d'élèves (un cours de physique qui plus est, qui n'est pas le cours le plus populaire, croyez-moi), on peut dès lors supposer que la fac a une taille assez conséquente. Or plusieurs fois, les personnages principaux se retrouvent dans les couloirs vides de l'université. Quiconque a fait l'université sait que pour peu qu'il y ait plus de 1000 étudiants dans celle-ci, les couloirs ne sont jamais vides en heures non creuses.
J'ai donc ressenti durant toute ma lecture que l'auteure avait tenté de transférer un lycée dans une université afin que l'âge des personnages et l'attitude des professeurs ne détonnent pas trop, mais en faisant par là-même détonner les descriptions et les attitudes des étudiants.

Je pense qu'un autre point qui fait que j'ai eu beaucoup de mal avec cette histoire est que Samantha a, dès le début du livre, des comportements que je juge assez égocentriques, et que je ne suis donc pas parvenue a accroché avec elle. Même si, en cours de lecture il y a moyen de lui trouver des excuses car il est clair qu'elle est mal dans sa peau et que ses réactions découlent de ce sentiment.

J'ai également été gênée par le langage de ces jeunes avec des "What the fuck", "t'as qu'à aller la Ken" et autres petites perles de ce genre qui m'ont paru peu nécessaires à l'histoire. Après encore une fois ce n'est que mon avis, et il est tout à fait possible que les jeunes de cet âge-là se sentent plus concerné par le livre du fait de ce vocabulaire plus proche du leur.

Ne vous inquiétez pas je ne vais pas rester sur tout ce négatif, car malgré tout cela, j'ai plutôt apprécié l'histoire que j'ai trouvée terriblement addictive pour une raison qui finalement m'échappe car en prenant du recul, même si l'histoire dans son entièreté est sympathique elle n'est pas non plus extraordinaire. Je mets donc ce phénomène de page-turner sur le compte des cliffhanger de fin de chapitres qui donnaient envie de continuer la lecture en se disant "aller encore juste un petit chapitre"!


Et finalement...


Pour conclure: Même si l'histoire manquait pas mal de crédibilité au niveau de l'univers de la fac et des réactions des personnages, j'ai trouvé le tout plutôt bien ficelé et ma lecture a donc été particulièrement addictive, à tel point qu'en 3 jours j'avais bouclé le livre!

Je le conseille aux jeunes de 15-16 ans qui pourront peut-être s'identifier plus facilement aux différents personnages ainsi qu'aux adeptes du temps qui passe, qui s'arrête ou qui revient en arrière.



12/20 happy



Les + : L'addictivité, la taille des chapitres, le déroulement final
Les - : Le manque de crédibilité concernant la fac, le langage des personnages et les réactions de ceux-ci, les trop nombreuses histoires de cœur.



Merci beaucoup aux éditions Michel Lafon de m'avoir permis d'à la fois découvrir une nouvelle auteure et une nouvelle Youtubeuse car je ne connaissais absolument pas celle-ci.
michel_lafon


Challenge validé par ce livre

Challenge mystère
frogzine_juillet_2017

Commentaires

Cammy
le premier juillet 2017 à 21 h 11
Mouais... J'avais hésité à le demander en partenariat et pour le coup, je suis contente de ne pas l'avoir fait ^^
xiou
le 2 juillet 2017 à 11 h 02
Bah il se lit au final très vite, donc c'est pas trop grave ^^ Mais bon ce n'est pas le livre du siècle non plus ^^
mike11
mercredi dernier à 05 h 20
nGAC4a https://www.genericpharmacydrug.com