Hello! happy
Moi c'est Alexia (ou Xiou, vous l'aurez compris), je suis une fille qui n'aime pas rester sans rien faire ce qui fait que j'accumule les loisirs afin de ne jamais m'ennuyer. Je suis donc fan de lecture, et c'est essentiellement de ça que parle mon blog, mais j'aime beaucoup également les jeux vidéos et les jeux de société et j'aime regarder des séries quand je veux me reposer un peu. Ah et sinon j'ai 27 ans et suis informaticienne de métier ^^


separation_test

livraddict_logo_transparent facebook_logo_transparent seriebox_logo

Darryl Ouvremonde d'Oliver Peru

le 27 décembre 2017 à 12 h 57

darryl_et_louvremonde


Résumé:


Collégien à Montréal, Darryl semble être un adolescent ordinaire. Il fugue pourtant toutes les nuits... C'est qu'il a fort à faire dans l'Ouvremonde, où il exerce le métier de journalyste. À dire vrai, il n'est encore qu'apprenti, mais grâce à son courage et son pouvoir sur les Glyphes liant les mondes entre eux, Darryl compte bien écrire un jour pour le Veilleur, le quotidien le plus respectable de l'Ouvremonde. À ses yeux, une enquête, c'est une quête ! Hélas, dans certaines quêtes, il arrive qu'on perde un peu plus que des plumes. C'est ce que risquent de découvrir Darryl et son maître, le célèbre Tortup, dont le mauvais caractère n'a d'égal que le talent pour le scoop. Leur prochain artycle les entraîne tous deux sur l'île de Croque-Corbeau car une insaisissable rumeur prétend que les habitants de ce triste bout de terre ont disparu en une nuit. Qu'y a-t-il à découvrir là-bas où jamais personne n'a écrit un bon papier ? Rien de moins qu'un mystère qui pourrait changer l'Ouvremonde... et le nôtre.

Pages: 576
Édition: Michel Lafon



Avis



Ce que j'en ai pensé


Après quelques péripéties de lecture et une petite pause d'un mois, j'ai finalement terminé Darryl Ouvremonde il y a 2 semaines.
Et bien que j'ai fortement apprécié l'univers et l'histoire, je pense que la coupure dans ma lecture ne m'a pas été bénéfique...

Je tiens tout d'abord à préciser que le travail fait autour de l'objet livre est assez impressionnant puisque de nombreuses illustrations en tout genre viennent donner vie au texte. C'est un vrai régal pour les yeux. De plus, juste l'en-tête de chaque chapitre est en couleurs avec des dessins. Même si vous n'êtes pas adepte de ce genre de livre, je vous recommande ce dernier si vous êtes un collectionneur de belles choses, car il est magnifique.
L'auteur (car la plupart des illustrations sont de lui) et les gens avec qui il a collaboré ont fait un travail vraiment grandiose, qui, même s'il pourrait rebuter les gens qui ne veulent pas d'aide dans leur imagination des lieux et des personnages, anime et donne vie aux différentes scènes.

De plus, l'histoire est tout aussi agréable à lire que les illustrations à regarder. Oliver Peru nous offre ici un univers riche en lieux magiques, en créatures fantastiques et en technologies farfelues. En effet, dans ce livre nous suivons donc Darryl, jeune homme de quatorze ans qui passe ses nuits en Ouvremonde, ce monde qui ne lui est accessible depuis son monde (notre monde), le monde gris, que parce qu'il est un transfuge capable de se servir des glyphes pour voyager d'un monde à l'autre. Ses aventures de journalyste (oui oui, avec un "y") sont palpitantes, et le deviennent encore plus lorsque lui et son maître semblent s'intéresser d'un peu trop près à un sujet qu'il vaudrait mieux éviter.

Ci-dessus j'écrivais journalyste avec un "y", parce que oui, l'univers était déjà recherché à la base, mais l'auteur est allé jusqu'à remplacer certains i par des y dans le langage parlé en Ouvremonde. Mais cela n'a pas été fait au hasard, car on découvre au fil du livre l'origine de cette écriture atypique.

Rien n'a donc été laissé au hasard, que ce soit au niveau des créatures introduites qui ont toutes un rôle particulier à jouer dans l'histoire, ou aux petites choses insinuées deci delà, dont on se ressert plus tard.

Et pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus, car trop de fantastique tue le fantastique, une partie du roman est également basée à Salem. Où l'on va suivre Dean, un jeune homme récemment tué (un fantôme en somme, bon d'accord ça reste fantastique, mais moins ^^) qui tente de résoudre le mystère qui plane autour de son meurtre. Ce jeune garçon de 12-13 ans est très attachant, je dirais même plus que Darryl à mes yeux, et je reconnais que j'attendais avec impatience ses passages.

En fait je dirais, d'une manière générale, que pour un one-shot, ce livre est véritablement complet. Puisque tout est pris en compte et que l'histoire, même si elle ne semble pas spécialement avancer, et donnerait l'impression de stagner à certains moments, continue son petit bout de chemin tranquillement.

Alors, certes, c'est une petite brique, mais finalement, à plusieurs moments, je me suis demandée comment l'auteur allait faire pour clore tout ce qu'il avait commencé à aborder en si peu de pages. En voyant le nombre de pages avancer, je me suis même dit, à un moment donné, qu'il y aurait de fortes chances pour que la fin soit bâclée afin de tenir dans le nombre de pages imparti. Et bien non. Je dois dire que quand je ne m'y attendais plus, l'histoire a pris un détour pour clore le tout avec brio. Pas de bâclage, ni de choses laissées en suspens. Tout est extrêmement bien géré.


Et finalement...


Pour conclure: Un livre magnifique pour un contenu très varié, et très bien condensé. L'auteur réussi à nous emmener dans son monde, sans nous perdre, en nous en faisant voir de toutes les couleurs.
En repensant à ce livre plusieurs jours après l'avoir lu, je me demande encore comment tout ça a pu se passer dans un seul livre.
Le travail fait, autant pour l'univers que pour les illustrations, est magnifique et impressionnant.

Et si ma note n'est pas plus haute c'est à cause du mal que j'ai eu à me remettre dedans après ma pause forcée d'un mois et qui fait que j'ai peut-être moins apprécié ma lecture à sa juste valeur...


16/20 smile2



Les + : L'objet livre, les illustrations, l'univers complet et varié, l'histoire qui s'entremêle avec brio
Les - : Lire ce livre d'un coup est nécessaire pour ne pas s'y perdre



Un énorme merci aux éditions Michel Lafon de m'avoir permis de découvrir ce livre qui me faisait déjà de l’œil lors de la campagne Ulule! love
michel_lafon


Commentaires