Hello! happy
Moi c'est Alexia (ou Xiou, vous l'aurez compris), je suis une fille qui n'aime pas rester sans rien faire ce qui fait que j'accumule les loisirs afin de ne jamais m'ennuyer. Je suis donc fan de lecture, et c'est essentiellement de ça que parle mon blog, mais j'aime beaucoup également les jeux vidéos et les jeux de société et j'aime regarder des séries quand je veux me reposer un peu. Ah et sinon j'ai 27 ans et suis informaticienne de métier ^^


separation_test

livraddict_logo_transparent facebook_logo_transparent seriebox_logo

A la lumière du petit matin d'Agnès Martin-Lugand

le 18 avril à 12 h 43

a_la_lumiere_du_petit_matin


Résumé:


À l'approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l'âme qu'elle refuse d'affronter. Jusqu'au jour où le destin la fait trébucher... Mais ce coup du sort n'est-il pas l'occasion de raviver la flamme intérieure qu'elle avait laissée s'éteindre ?

Pages: 332
Édition: Michel Lafon



Avis


Si je me suis retrouvée avec ce livre entre les mains, c'est un peu par hasard, mais un heureux hasard je dois dire.
Depuis bientôt deux ans, je suis partenaire Michel Lafon, mais comme ces temps-ci j'ai un peu mis mon blog de côté par manque d'envie de de motivation de le maintenir, j'avais, par la même occasion arrêté mes partenariats, sans pour autant tirer un trait définitif dessus.

Bien que je n'ai fait aucune demande pour ce livre lors de l'offre de partenariat, j'ai tout de même été sélectionnée (je ne sais comment). Mais quand j'ai vu de quel livre il s'agissait, je me suis dit que ce serait l'occasion de reprendre le blog un petit peu avec un livre qui me plairait presqu'à coup sûr.

J'ai une relation particulière avec les livres d'Agnès Martin-Lugand. Quand je lis la quatrième de couverture je me dis : "Mouais". Et pourtant je ressors de chaque lecture toute chamboulée et pleine de sentiments positifs.
Pour ce livre je suis donc partie sur une attitude différente : Me lancer dans ma lecture sans savoir de quoi il retournait et en découvrant tout le contenu de l'histoire au fil des pages.

Et je ne suis donc partie sans aucun a priori négatif, et je ne sais pas si ça m'a fait du bien ou non, mais en définitive, comme j'ai adoré ma lecture, je dirais que ça ne m'a en tout cas pas fait de mal.

Bon trève de blabla et rentrons un peu dans le vif du sujet.

Hortense est une jeune femme de presque 40 ans (bien qu'on ne sache pas vraiment son âge exact). Elle est emprisonnée dans une vie trop organisée et une certaine mélancolie depuis la mort de ses parents dont elle se sentait particulièrement proche.
Tout est minuté dans sa vie, ou presque. De ses cours de danse qu'elle donne dans une école qu'elle adore avec des collègues qu'elle considère plus comme des amis qu'autre chose. À sa vie amoureuse avec un homme marié. Elle ne le voit que le lundi soir et le jeudi soir, et leur relation s'apparente plus à un plan cul régulier qu'à une relation à proprement parler.

Pour oublier la mort de ses parents et le fait qu'elle ne sera jamais la seule femme de son amant, Hortense se réfugie dans la danse qui est son échappatoire depuis toujours. Seulement un jour, une méchante chute dans les escaliers va la mettre en pause travail et danse forcée.

Elle va alors tout doucement faire le point sur sa vie et ce qu'elle veut ou ne veut plus dedans.

Ce roman, comme tous ceux de l'autrice est un roman riche en émotions et en réalisme. J'ai ri des petits bonheurs d'Hortense, j'ai pleuré avec elle de joie et de tristesse, et j'avais envie d'en connaître plus sur ce qu'elle était vraiment.

J'avoue que je n'ai jamais compris le genre de personnes qui se contente du rôle de maîtresse, et pourtant ici, j'ai entrevu une explication. Car dans ce roman, personne n'est tout blanc ou tout noir, chaque personnage à sa zone de lumière et sa zone d'ombre ce qui rend le récit d'autant plus riche.

J'ai plus qu'apprécié la personne qu'Hortense devient au fil des pages, cette femme qui va mettre ses doutes à nu afin de trouver une solution à ses problèmes, cette femme qui n'attend plus que les choses passent mais qui va décider de prendre les choses en main, et ce même si elle doit en souffrir à certains moments.

Je ne suis généralement pas adeptes de ce genre d'histoires contemporaines ou on entre dans la vie de quelqu'un à un moment donné et ou en ressort de la même manière à la fin du roman. Et pourtant avec Agnès Martin-Lugand, c'est un vrai plaisir de se plonger dans ces quotidiens ordinaires, qui n'ont rien de vraiment attractif ou différents du nôtre, mais qui font qu'on s'y croit, qu'on croit connaître tous les personnages qu'elle nous décrit.


Et finalement...


Pour conclure: C'est encore un carton plein pour Agnès Martin-Lugand qui aura une fois de plus réussi à m'emmener dans ce cyclone d'émotions si propre à sa plume et à son imagination. Les personnages rivalisent tous de charme les uns avec les autres. On a envie de les connaître et de les apprivoiser. Quand Hortense avait envie de danser, de mon côté j'avais envie de danser avec elle.
Les pages s'enchaînent, parfois se ressemblent, parfois pas, mais dans tous les cas on a envie d'en savoir encore plus, et de comprendre/connaître le fin mot de l'histoire.


18/20 love



Les + : Les émotions, la banalité de l'histoire rendue si belle, la plume, les personnages
Les - : La fin abrupte qui m'a laissée un peu sur ma fin, même si en étant tout à fait honnête je m'en acclimate très bien :)



Un énorme merci aux éditions Michel Lafon d'avoir fait une petite erreur en me sélectionnant pour ce partenariat et pour m'avoir fait découvrir par là une jolie petite pépite qui s'ajoutera bien joyeusement aux autres livres de l'autrice dans ma bibliothèque !
michel_lafon

Commentaires